La série Netflix Full contact, ce qu'en pense Religion Rugby

person Posté par: Julien Tourtoulou list Dans: L’art et le rugby Sur: comment Commentaire: 0 favorite Frappé: 2707
La série Netflix Full contact, ce qu'en pense Religion Rugby

En tant qu’ancien joueur professionnel et passionné de rugby, j’attendais avec impatience la série documentaire Full Contact diffusée sur Netflix, plongeant dans l'univers du rugby, en particulier le tournoi des Six Nations. Malgré mon absence en tant que joueur dans cet environnement, en tant qu'ancien international espagnol, j'ai eu l'occasion de participer au tournoi B. Ainsi, regarder cette série a été pour moi une expérience chargée d'émotions spéciales.

Des prises de vue qui mettent en exergue la violence des chocs

Techniquement, bien que je ne sois pas expert en montage vidéo, les prises de vue, les gros plans sur les actions et l’ambiance créée autour des moments sportifs offrent un réalisme puissant. Les plans serrés mettent en valeur les actions du rugby et soulignent la sollicitation intense des organismes. Ces images rappellent au spectateur que le rugby mérite bien son titre de "sport de contacts". Les chocs violents peuvent même évoquer des douleurs passées, me faisant me demander comment j'ai pu résister à de telles épreuves, même à l'aube de mes 40 ans.

Le rugby est un sport violent mais ce n'est pas la guerre

Le rugby est souvent comparé à la guerre, mais une phrase échangée entre Fine Russell et son épouse m'a marqué. Lorsqu'elle s'inquiète pour lui, il répond "non, je ne vais pas au front. Je vais juste jouer un match de rugby". Malgré les nombreuses allégories entre le rugby et la guerre, le sport reste violent, mais les protocoles de commotion et les précautions actuelles visent à protéger les joueurs. Les choses ont évolué rapidement depuis ces dernières années et plutôt dans le bon sens. Mais attention à ne pas multiplier les matches... 

La puissance du vestiaire et de ses secrets

Ce documentaire m'a ému en replongeant dans l'ambiance des vestiaires, les champs des Écossais, les moments de respiration des Irlandais, les discours d'avant-match des coaches ou des capitaines, et les moments de partage autour d'une bière après une victoire (ou une défaite, avec un goût plus amer). Ces souvenirs rappellent combien le rugby est un sport collectif qui procure des moments de partage d'exception. 

La difficulté et le paradoxe de l'émission qui met en avant des individualités pour parler du collectif

Les réalisateurs se concentrent sur un ou deux joueurs emblématiques par équipe, je comprends leur approche qui a pour faiblesse de mettre plus en avant l'individu que le collectif. Cependant, même si un individu peut briller, il ne peut réussir sans le soutien de l'équipe. Parfois, le documentaire oublie cette puissance collective, mettant en lumière certains joueurs au détriment des autres. Néanmoins, je comprends les contraintes techniques qui empêchent d'interviewer les 23 joueurs d'une même équipe.

Les maillots officiels des 6 nations sont à la vente sur notre site de vente en ligne. Cliquez ici.

Des anecdotes sympas

J'ai apprécié certaines anecdotes, telles que les différends entre Fine Russell et Greg Thousand, et comment leurs contradictions ont finalement renforcé l'équipe. La sensibilité d'Andrew Porter, le pilier irlandais, a également été touchante, montrant que le rugby dépasse le simple jeu sur le terrain.

Bien que je n'aie pas encore terminé la série, les images brillantes et le montage éloquent mettent en valeur notre sport de manière captivante. Même si le choix de se concentrer sur quelques personnalités peut minimiser l'importance du collectif, dans l'ensemble, cette série suscite des émotions et ravive de beaux souvenirs pour les anciens joueurs et les amateurs de rugby. Le rugby demeure un noble sport, puissant dans sa violence physique, mais encore plus puissant dans l'émotion et la passion partagées dans l'intimité des vestiaires.

Une cure de jouvence qui fait remonter des souvenirs

Cette émission me rappelle combien les hommes sont plus importants que tout le reste, et je pense à tous mes anciens coéquipiers, depuis l'école de rugby de Foix jusqu'à l'équipe de fédérale une de Saint Sulpice, en passant par mes camarades de Colomiers Rugby, de la sélection espagnole, et mes amis de toujours. En somme, cette série agit comme une cure de jouvence, soulignant l'importance des relations humaines dans ce sport.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment!

Laisse ton commentaire

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre