La gastronomie française est indéniablement l’un des fleurons de notre identité culturelle. Nos chefs étoilés ou en conquête de firmament font rayonner la France dans le monde entier. Les rugbymen apprécient les bonnes tables même si aujourd’hui le professionnalisme et la recherche de toujours plus de performance engendrent des programmes alimentaires stricts, le monde l’Ovalie reste profondément ancré à son terroir dont la cuisine est toujours l’une des expressions les plus abouties. Et le monde est parfois en harmonie car les grands chefs apprécient également recevoir les rugbymen à leur table. Pourquoi un lien quasi passionnel unit-il rugby et gastronomie ?

Les coqs en toque de Religion Rugby au profit du colosse au pied d’argile,

À la croisée des chemins Religion Rugby a voulu consacrer cette longue histoire en créant une collection qui rassemble. Le coq, que l’on retrouve dans l’ADN de la marque aux 15 valeurs, est le trait d’union entre les grands chefs et le monde du rugby. En espérant qu’une étoile finisse par briller sur le torse de nos guerriers.

L’excellence à la française au service d’une belle cause.

Pour ne pas faire que parler de valeurs, les chefs et RR ont choisi de soutenir l’association un colosse au pied d’argile qui lutte contre les agressions sexuelles sur mineur dans le milieu sportif. Car les valeurs doivent servir à lutter contre les malheurs, ainsi à travers la large campagne de communication qui est entreprise, vous pourrez sur chaque commande passée sur le site reverser 1 euros au profit de l’association

Pour chaque achat du t-shirt Fier fort French, 3% sera reversé à l'association Colosse au pied d'argile

les chefs yves camdeborde anton et pierre auge pose pour l'association colosse au pied d'argile en marinière Religion Rugby

Les chefs étoilés Yves Camdeborde, Frederic Anton et Pierre Augé posent en marinière Religion Rugby au profit de l'association Colosse au pied d'argile.

15 Chefs - 15 Valeurs - 15 Coqs

Chaque coq ou couleur de t-shirt symbolise une valeur. Chaque chef a choisi l’une des valeurs qui lui tient à cœur.

La flamboyance

Les reflets du plumage du coq au soleil, la magie des couleurs d’une assiette, la couleur du maillot.

La flamboyance c’est la couleur, la vie, la lumière.



La fierté

Le cri du coq au lever du soleil, la satisfaction de décrocher une étoile au guide michelin, l’espoir d’en décrocher une pour accrocher sur le maillot.

La fierté sans arrogance, c’est la satisfaction du travail bien fait, la joie que procure l’atteinte de ses objectifs et de les faire partager.



La créativité

Le coq crée la surprise en poussant son cri, le chef est un esprit bouillonnant qui trouve dans la cuisine l’expression artistique de sa créativité, le rugbyman créateur est celui qui crée la brèche en réalisant ce geste de génie que personne n’attendait.

La créativité c’est la capacité de transcender l’ordinaire en le rendant extraordinaire.



La générosité

La générosité du coq qui ne recule jamais même face à un adversaire plus fort, la générosité du chef qui n’a de cesse de partager et de donner aux autres pour ancrer en chacun des instants et des souvenirs de vie exceptionnels, la générosité du rugbyman qui donne tout pour son équipe parfois au péril de sa propre intégrité.

La générosité c’est donner du bonheur aux gens.



La convivialité

Le coq aime être entouré, l’ambiance bruyante des basses cours en témoigne. Le chef crée la convivialité à travers la cuisine qui devient un prétexte au rassemblement, au partage et à l’élaboration de souvenirs. Au rugby, la convivialité des troisième mi-temps rassemble autour de chants et de verres.

Christelle Brua nouvelle meilleure pâtissière du Monde en 2018 est à l'initiative de cette opération

Le chef étoilé Christian Etchebest porte la marinière La paloise 

La détermination

Le coq ne lâche rien, le chef est un travailleur perfectionniste qui vise l’excellence, le rugbyman est un battant qui coûte que coûte vise la victoire.

La détermination c’est la patience mise au service de l’intelligence.




La discipline

Le coq se lève toujours à la même heure, le chef est un chirurgien minutieux qui soigne les papilles en respectant des dosages et des mélanges savants, le rugbyman s’impose une hygiène de vie et des entraînements stricts.

La discipline autorise toutes les autres valeurs.


L’ouverture d’esprit

Le coq a dépassé les frontières de la Gaule en traversant les mers, le chef est à la fois influencé et influenceur, il s’imprègne des cultures pour créer de l’unique et finit lui-même par devenir inspirant, le rugbyman traverse les océans et joue sur tous les continents s’imprégnant des cultures tout en restant ambassadeur de la sienne.



La sobriété

La majesté du coq l’autorise à ne rien ajouter, le chef trouve dans la simplicité d’un plat l’expression de la perfection, le rugbyman en réalisant le geste parfait s’exempte du superficiel.

La sobriété est l’élégance sans superflu.


L’élégance

L’élégance du coq se dessine dans sa posture et dans sa manière si singulière de se déplacer. L’élégance d’un chef est omniprésente sur lui avec son tablier maculé de blanc, brodé discrètement à son nom, dans ses assiettes semblables à des peintures parfois fauves, cubistes ou bien même pointillistes, dans son établissement au décor toujours recherché. L’élégance du rugbyman elle se retrouve sur le terrain lorsque qu’un geste amical et respectueux vient saluer l’adversaire vaincu mais aussi en dehors du terrain, lorsque le blazer et la cravate remplacent les crampons boueux.

L’élégance est un luxe que même les plus riches ne peuvent pas s’acheter.



La persévérance

L’idée vissée dans l’instinct du coq qui le poussera à ne jamais renoncer à celle qu’il veut conquérir. Les longues heures passées par le chef à douter, à construire puis déconstruire, à goûter puis jeter et recommencer encore et encore jusqu’à ce que ses papilles finissent par dessiner un léger sourire de satisfaction. Le rugbyman s’entraîne dur, travaille et travaille encore pour que sa passe soit plus rapide, plus précise, pour que ses appuis soient plus toniques… sans cesse il rage pour progresser et pour pouvoir un jour, à force de s’accrocher, se dire : ça y est j’ai réussi.

La persévérance est une force qui laisse souvent sur le bord du chemin les plus brillants.



La bravoure

Le coq n’a peur de rien et affronte n’importe quel adversaire du moment qu’il est menacé. Le chef a un état d’esprit de soldat qui ne renonce jamais. Il gravit les sommets, se relève quand il met un genou à terre car il sait que rien n’est facile est que pour arriver aux étoiles il faut savoir se battre sans relâche contre soi et contre les autres. Le rugbyman parfois esquive mais ne renonce jamais. Les plus chétifs défient les plus costauds et parfois le french flair terrasse les guerriers black.

La bravoure c’est la valeur par excellence du gaulois, du héros anonyme qui défend l’opprimé.


La folie

L’allure nonchalante et ce cri strident hurlait comme une victoire est un signe manifeste de folie chez le coq. Chez le chef la folie est plus insidieuse mais elle est là, tapie au fond de lui et parfois il l’exhorte comme un cri créatif en trouvant une saveur ou en associant de nouveaux mets sur une nouvelle assiette défendue par la blancheur. La folie du rugbyman se traduit lorsque le rugby se transforme en champagne, lorsque l’impossible devient possible, lorsque même les rebonds participent à la magie du jeu.
La véritable folie serait d’être trop sérieux.



La combativité

Le coq est l’emblème même de la combativité lors des combats clandestins dont il était l’acteur. Le chef est un combattant de l’exigence et de l’excellence. À la recherche des meilleurs produits, des meilleurs saveurs, il parcourt les terres et les mers, n’hésitant pas à affronter la fatigue et le stress pour espérer le repos du guerrier que seul la satisfaction du travail accompli autorise.
La combativité c’est force de ne jamais arrêter de croire.



La solidarité

Le coq protège son poulailler. Le chef transforme des individualités en équipe forte et soudée. L’échec de l’un engendre l’échec de l’autre. Au rugby, l’image est exactement la même ; la couleur du maillot transcende toutes les autres pour rassembler les rassembler en une équipe, un peuple. 
La solidarité est une marque d’humanité.



La liberté

Les ailes du coq évoquent cela. Sans liberté pas de création possible, pas d’inventivité, pas de chef possible, pas de sport possible… La liberté permet l’éclosion des meilleurs dans leur domaine en déchirant les carcans et les codes. 
La liberté est sans doute le bien le plus précieux.



La passion

La passion est cette valeur incroyable qui pousse tout être à se sublimer. Elle efface les heures, la fatigue et même l’argent. La passion rend meilleur car elle est l’expression du meilleur de soi sans rien attendre en retour. Le passionné est souvent un rêveur mais lorsqu’il s’arme d’autres qualités, c’est lui qui a le plus de chance de les convertir en réalité. Le coq rêve de grand air, le chef et le rugbyman rêvent d’étoiles. 
La passion est un moteur inaltérable.

Sebastien Boueilh préseident de l'association Colosse aux pieds d'argile 

Nous utilisons nos propres cookies ainsi que des cookies de tiers pour vous offrir le meilleur service, afin d'analyser la navigation sur notre site Internet. En continuant, vous acceptez leur usage.